Spéculer sur le vin ? Cela peux être payant !

Selon le sommelier Philippe Lapeyrie, spéculer sur le vin serait le pire des péchés. Vous êtes le diable en personne si vous osez comparer une bouteille avec une œuvre d’art. Soit le sommelier refuse de regarder la vérité en face ou alors, il possède une vision, disons, assez naïve, pour ne pas dire étriquée du monde du vin.

 

En savoir plus

Profession : Tonnelier… au Québec !

Dès qu’on entre dans son atelier, on sait que Pascal Plamondon aime le bois. Il ne fait pas juste le travailler, il le façonne, le respire et s’en inspire. Ébéniste de formation, il s’est lancé il y a quelques années dans la tonnellerie, un art plutôt rare au Canada et qui, de plus, ne fait pas recette auprès des vignerons du Québec qui préfèrent les fûts venus d’ailleurs. Rencontre avec cet artisan, maître des douelles !

En savoir plus

Et le japon créa le vin blanc au thé vert !

Réputé pour ses vertus antioxydantes, le thé vert est présent sur toutes les tables du pays du soleil levant. Son goût tant apprécié des Japonais fait souvent l’objet d’éditions limitées dans les restaurants, comme le McFlurry au thé vert de McDonald’s. Mais cette année, il s’est attaqué à un domaine plus incongru : le vin.

En savoir plus

Le réchauffement climatique améliore-t-il la qualité du vin ?

Les raisins de cuve représentent l’une des cultures horticoles les plus précieuses au monde ; la viticulture est un secteur économique qui compte et l’on dénombre des vignes sur les six continents. Comme pour beaucoup d’autres cultures, ces vignes et leurs raisins sont très sensibles aux conditions météorologiques ainsi qu’aux précipitations durant la saison de croissance. Quels sont les effets du réchauffement climatique sur la vinification et l’industrie du vin ? Le vin sera-t-il de meilleure qualité ?

En savoir plus

Le Maroc à l’assaut du marché du vin

Les vignerons marocains envisagent une expansion de leur activité sur les marchés mondiaux. Les producteurs de vin du Maroc cherchent à conquérir les marchés mondiaux et rétablir la culture de la vigne dans le pays, malgré l’absence de soutien de la part des autorités, écrit le Financial Times

En savoir plus

Bordeaux: Future capitale de l,’oenotourisme

La Cité du vin de Bordeaux se dresse à l’entrée des Bassins à flot de la Garonne, fermant la longue ligne des façades XVIIIe des quais. C’est un ouvrage impressionnant, haut de 55 mètres, tout en rondeur, sans couture, couvert d’écailles de verre et de plaques d’aluminium couleur or qui se reflètent dans le fleuve. Anouk Legendre, l’architecte du cabinet parisien X-TU qui l’a conçu, avance que l’idée de cette forme arrondie, liquide, lui est venue en voyant les Bordelais faire sans cesse tourner le vin dans leur verre avant de le boire, pour l’aérer.

A l’intérieur, beaucoup reste à faire. Mais le 11 février, au vernissage de l’exposition « Bacchanales modernes ! », Alain Juppé a officiellement annoncé la date d’ouverture de la Cité du vin : le 1er juin 2016. Après avoir remercié le Musée des Beaux-Arts pour avoir mis à l’honneur l’esprit de Bacchus, le dieu du vin, il a conclu d’un ton guilleret devant une grande statue de ménade nue : « Et comme l’ivresse est joyeuse, je terminerai en poussant le cri de guerre des Bacchantes, “Evohe ! Evohe !” [Gloire à Dionysos !]. »

En savoir plus

quels vins choisir pour le vin d’honneur de votre mariage ?

Dans le précédent article, nous vous avons donné quelques conseils pour vous aider à fixer le budget « vins » de votre mariage. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au vin d’honneur. Ce moment sonne le début des festivités une fois votre union célébrée, il se doit donc d’être festif et léger. Quoi de mieux que des bulles pour démarrer en douceur ?!

En savoir plus