28 mars 2016

A la découverte des vins du Liban

Les Crus du Liban ont organisé une dégustation pour permettre de découvrir les vins libanais. 5 vin rouges, 5 caractères différents mais 1 identité commune à découvrir. La dégustation, qui avait lieu à l’Atelier 750g, partenaire de l’événement, a permis à chacun de se faire sa propre idée du Liban et de ses vins qui sentent bon le soleil.

Les Crus du Liban à la dégustation

  • Domaine des Tourelles – Marquis des Beys 2009
    Ce vin est produit dans la région de Bekaa, à l’Ouest du Liban à plus de 1000m au dessus du niveau de la mer. Composé de Syrah et de Cabernet-Sauvignon (50/50), ce vin possède un nez riche en fruits et une bouche tanique comme il faut. Il se déguste seul sans problème, les notes épicées permettent à elles-seules un voyage aromatique. On conseillera de garder ce vin quelques temps pour le bonifier.
  • Coteaux du Liban – Château 2007
    La ville de Zahlé, d’ou provient ce vin (coteaux de Zahlé), est la 4e ville du Liban et est connue pour être un lieu de détente et de villégiature. Situé dans l’ouest du pays également, le domaine a été créé par Nicolas Abou-Khater, diplomé en oenologie à l’Université de Dijon. Comme quoi, la culture française n’est jamais loin dans le monde du vin… 30% Cabernet-Sauvignon, 40% Syrah et 30% Merlot pour ce vin fruité. Très bon avec du bacon ou des rillettes (oui).
  • Domaine Wardy – Château Les Cèdres 2007
    Le Domaine Wardy est lui aussi niché dans la vallée de Zahlé. La maison, fondée en 1891 (tout de même), produit du vin mais également de l’Arak, une boisson alcoolisée très prisée au Liban et en Syrie. Ce vin très épicé et très boisé est typique des vins libanais (et donc facilement identifiable). Une structure bien présente, des tanins tout aussi présents et des arômes en abondances font de ce liquide élevé 12 mois en fûts neuf français un vin intéressant. Succulent avec de la viande de grison (pour l’opposition des forces et des saveurs).
    Le coup de coeur de la FDV: Domaine des Tourelles 2009, un équilibre parfait.
  • Château Kefraya 2008
    Clairement, on ne boxe plus dans la même catégorie. Et on ne parle pas de prix ici (meme gamme de prix que les 3 premiers)… Simplement de qualité de vin. Le Château Kefraya fait partie des grands vins du Liban. Un assemblage de Cabernet-Sauvignon (54%)-Syrah (37%)-Carignan (9%) pour un vin complexe et s’adressant d’avantage aux amateurs et connaisseurs. On conseillera de le décanter avant de le servir et on conseillera également de le garder quelques années, voire une jolie quinzaine, pour jouir pleinement de son potentiel. Accompagne à merveille un morceau de chocolat (ou un gibier léger, c’est selon).
  • Ixsir – Grande Réserve 2009
    Les vins d’Ixsir sont plein de minéralité et de caractère méditerranéen. Porté par arômes exubérants de fruits mûrs et d’épices; il affiche des tanins fins et enrobés lui donnant une attrayante nervosité. Ample et rond, la Grande Réserve est composée de Syrah (61%) et de Cabernet-Sauvignon (39%). Fait marquant, le domaine appartient à un certain Carlos Ghosn (PDG de Renault). A savourer entre amis autour d’une planche de charcuterie.

Ces cinq vins représentent un bel échantillon des vins libanais. On y retrouve toujours des notes boisées (le cèdre du Liban), mais aussi de la richesse, de la générosité, du soleil et des épices, dans des vins possédant un bon rapport qualité/prix.

Source: FDV