28 mars 2016

Vin qui s’abîme – Attention à la couleur de la bouteille

Le goût de lumière

Quand le vin est exposé trop fortement à de la lumière, même pendant un temps limité, un défaut peut apparaître que l’on appelle « goût de lumière », et qui est causé par le diméthyl disulfure. On le reconnaît à ses arômes de chou et d’oignon peu appétissants, et on l’associe généralement à un caractère réduit.

Le goût de lumière, s’il est loin de toucher toutes les bouteilles, est plus fréquent dans les vins pétillants. Ainsi, certaines instances recommandent aux producteurs de restreindre l’usage du verre transparent, malgré son attrait visuel.

Quelques recommandations pour limiter les risques :

  • Si vous avez le choix, privilégiez les bouteilles en verre teinté

  • En magasin, évitez de prendre les bouteilles stockées au contact direct de la lumière. Sur un linéaire, prenez par exemple celles du fond…

  • Pour les pétillants, privilégiez les bouteilles enveloppées d’un film plastique coloré si le verre est transparent, ou bien protégées dans un coffret

  • Achetez chez le caviste ou directement chez le producteur : ils auront plus tendance à faire attention à leurs conditions de stockage que des grands magasins généralistes

  • Si c’est un vin que vous appréciez vraiment… achetez-en un carton !

Source: FDV